Plainte contre l’INRA pour « homicide involontaire » à la suite du décès d’une chercheuse

Actualité scientifique, Actu jeux video, Cryptographie, Blockchain, Qbits

Plainte contre l’INRA pour « homicide involontaire » à la suite du décès d’une chercheuse

21 juin 2019 Actualité scientifique 1

En 2010, la chercheuse âgée de 24 ans s’était piquée en manipulant des tissus biologiques de souris, infectés par des prions, agents responsables de la maladie de la « vache folle ».

Source : Plainte contre l’INRA pour « homicide involontaire » à la suite du décès d’une chercheuse

 

Une réponse

  1. cathy dit :

    Le travail en laboratoire représente des dangers biologiques, chimiques … potentiels importants : meilleures mesures de prévention ! : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/risque-biologique/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=129&dossid=145

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.